CMA CFM

Devenir apprenti

L'entrée en apprentissage

Accueil & information Positionnement Restitution & orientation
- Entretien individuel

- Présentation du dispositif "apprentissage",

- Phase exploratoire du "projet professionnel",

- Motivation, représentation du métier, scolarité, formation, expérience pro, centres d'intérêt, capacité à se projeter dans l'avenir,

- Présentation des outils de positionnement et prise de rendez-vous.
- Collectif, une journée,

- Composé de 3 épreuves: Français, maths, logiques,

- Conçu par le C.F.M selon le découpage modulaire correspondant à la formation,

- Il permet de mesurer les acquis scolaires et les comparer aux pré-requis nécessaires pour la formation choisie,

- Après la correction des test, le jeune est à nouveau reçu en entretien.
- Entretien individuel,

- Analyse des résultats,

- Information sur le marché de l'emploi et perspectives d'évolution dans le secteur,

- Confirmation ou infirmation du projet professionnel,

- Préconisation de parcours,

- Mise en relation avec le Service Apprentissage de la Chambre de Métiers qui assure l'aide au placement en entreprise.

Le contrat d'apprentissage

Il s'agit d'un contrat de travail à durée déterminée qui assure aux jeunes de 16 à 25 ans une formation débouchant sur un diplôme.

Durée : 1, 2 ou 3 ans.

Alternance : 1 semaine de cours, 2 semaines en entreprise.

Rémunération : Elle est versée par l'employeur et varie en fonction de l'âge de l'apprenti et de l'année du contrat d'apprentissage. Elle est calculée sur la base du SMIC mensuel. (voir aussi convention collective de la profession).

Rémunération en fonction de l'âge de l'apprenti

(Rémunération calculée sur base du SMIC mensuel 1480.27€ - 1er Janvier 2017)
(Pour les entreprises pratiquant les 35 heures hebdomadaires / 151,67 heures mensuelles)

Elle varie selon la convention collective.

Durée du contrat moins de 18 ans de 18 ans à 20 ans 21 ans et plus
1ère année 25%
370,07 Euros
41%
606,91 Euros
53%
784,54 Euros
2ème année 37%
547,70 Euros
49%
725,33 Euros
61%
902,96 Euros
3ème année 53%
784,54 Euros
65%
962,18 Euros
78%
1 154,61 Euros

Les aides financières

Exonérations de charges

Pour les artisans et les entreprises de 10 salariés au plus : Exonérations de charges patronales et salariales sauf retraite complémentaire conventionnelle et cotisation patronale d'accidents du travail.

Pour les entreprises de plus de 10 salariés non inscrites au répertoire des Métiers : Exonération des cotisations patronales et salariales de sécurités sociale (sauf FNAL ou Transport).
Les cotisations d'Assurances chômage et de retraite complémentaire sont dues.

L'aide de l'état :

Crédit d'impôt :

1600€ par an et par apprenti.

Les aides de la Collectivité Territoriale de Corse :

Soutien à l'embauche de 915€ versé 4 mois après le début du contrat.

Sauf pour les entreprises :

  • - embauchant des apprentis titulaires d'un diplôme ou d'un titre homologué de niveau IV : Bac Général, technologique, professionnel, BP, BT, BM
  • - de 20 salariés et plus
  • - signant une prorogation de contrat suite à un échec à l'examen

Soutien à l'effort de formation versé à la fin de chaque année :

1524,49€ par an pour un apprenti de moins de 18 ans.

1829,39€ par an pour un apprenti de 18 ans et plus.

Les obligations pour embaucher un apprenti :

  • Medecine du travail : Visite médicale préalable à l’embauche obligatoire. Cotisation à la charge de l’employeur.
  • URSSAF : Déclaration préalable à l’embauche 48 h avant le début du contrat.
  • Pour être maître d’apprentissage : Avoir un diplôme équivalent à celui que prépare le jeune + 2 ans d’expérience professionnelle ou avoir 3 ans d’expérience professionnelle.
  • Sécurité sociale : Immatricu­lation par l’employeur (imprimé spécial apprenti).
  • Congés annuels : 30 jours ouvrables par an.
  • Congés hebdomadaires : 2 jours.

Le centre d'aide à la décision

Le C.A.D. est un dispositif transversal destiné à aider l'ensemble des partenaires du Centre de Formation et de la Chambre de Métiers à prendre des décisions conformes à leurs intérêts, autour de la notion de projets communs concertés. Ses principaux objectifs sont :

Information :
Information sur les métiers en direction de tous les publics.
Information sur les modes de préparation à travers différentes "mesures" dont l'apprentissage constitue la priorité.
Présentation du dispositif à l'externe (établissements scolaires, "bravo ! les artisans", etc.)

Accueil :
Cet accueil en direction des jeunes, des familles, des adultes, est destiné à aider à la définition d'un projet professionnel et au choix d'une filière de formation.

Positionnement :
Établissement, à partir d'un positionnement, d'un parcours personnalisé de formation en accord avec les personnes et en concertation avec les entreprises d'accueil. Signature d'un contrat d'objectifs.

Recrutement :
Proposer aux chefs d'entreprise du secteur des métiers un appui en matière de recrutement et de formation.

Auto-diagnostic :
Permettre aux chefs d'entreprise de discerner, dans le fonctionnement de l'entreprise, des éléments susceptibles d'éclairer leurs choix commerciaux ou stratégiques (analyse de process, analyse de la concurrence, études de prix, gestion des ressources humaines, etc...) afin d'aboutir à l'élaboration d'un cahier des charges de la demande de formation.

Interface :
Mettre en place une interface entre les publics jeunes et adultes et les entreprises pour favoriser le placement en formation ou à l'emploi.

Observation :
En complément des observatoires et des organismes publics missionnés sur les problèmes d'emploi et de formation, analyser les informations spécifiques au C.A.D. et les utiliser pour fournir des indicateurs pertinents (suivi d'apprentis, taux de placement, etc.). Contribuer au développement d'une offre de formation adaptée, en collaboration avec les organisations professionnelles du secteur.

Bilan :
Le C.A.D. structure support du C.I.B.C. (Centre Inter-institutionnel de Bilan de Compétences) dans le département, est agréé par différents partenaires comme centre de bilan en direction des jeunes et des adultes.